Contact   Mˇdiath¸que   Anecdotes   Liens  

LA GRANDE HISTOIRE

LE MILIEU

LES MATÉRIELS

LES HOMMES

L'HISTOIRE

LES HOMMES

L'ORGANISATION

LES CHRONOLOGIES

LES REALISATIONS

LES HOMMES

Les planches "technifiées"

Les primitifs n'utilisaient comme "skis" que des "planches" sommairement façonnées et équipées de "fixations" rudimentaires. Les besoins ultérieurs des skieurs désormais touristes, puis sportifs, ont évidemment considérablement évolués et ont nécessité durant près d'un siècle, d'énormes progrès qui ont conduit à des productions industrialisées.

La transition entre "planches " et "skis".
A partir des environs de 1910 le ski "d'utilisation " devient un équipement de loisir, puis de sport. Beaucoup de bricoleurs et d'artisans commencent alors à apporter des améliorations aussi bien pour les "planches " que pour les fixations, faisant souvent preuve d'une grande inventivité.
Skieurs allemands pratiquant dans la Forêt noire en 1886.

.Technification et industrialisation.
Le conflit mondial de 1939/45 freine les efforts des fabricants mais n'arrête pas les études de sorte que les années 1950 vont être fertiles en innovations sur la structure même du ski (matières premières) et sur la conception des fixations, notamment pour les rendre aptes à minimiser les conséquences des chutes. C'est l'époque où les artisans devenus industriels suivent et même précèdent l'énorme croissance du marché et connaissent des expansions assez extraordinaires. C'est notamment le cas du français Rossignol qui va accéder au rang de premier producteur mondial.

Les compléments d'un marché complexe et évolutif.
Le marché du ski concerne également les bâtons qui, depuis l'alpenstock des précurseurs, évolue aussi bien dans leur matière (bambou, métal) que dans leurs dimensions (longueur principalement).
D'autre part, les fixations connaissent une haute technification orientée sur la recherche de dispositifs de "sécurité" à l'occasion des chutes.

La butée et la talonnière
Les variantes.
Le ski et ses accessoires n'ont que peu évolué dans leur principe si ce n'est pour l'adaptation à des usages spécifiques : on a d'abord conçu des skis plus larges et plus longs pour le saut, puis plus étroits pour le fond avant que n'apparaissent des spécialisations plus précises pour le slalom, la descente, le slalom spécial et le kilomètre lancé.
Le monoski n'a fait qu'une apparition relativement limitée dans le temps en attendant l'avènement des "nouvelles glisses".
Des résines dans le ski.

page suivante