Contact   Mˇdiath¸que   Anecdotes   Liens  

LA GRANDE HISTOIRE

LE MILIEU

LES MATÉRIELS

LES HOMMES

L'HISTOIRE

LES HOMMES

L'ORGANISATION

LES CHRONOLOGIES

LES REALISATIONS

LES HOMMES

La compétition et les J.O.

Qui dit loisir dit recherche avant tout d'un plaisir d'être et qui dit sport sous-entend habileté, courage et défi. Il n'est donc pas étonnant que la pratique du ski, conçue d'abord comme une simple utilité, puis comme un loisir, soit devenue un sport. ce qui engage progressivement ses pratiquants à faire progresser leur maîtrise. Cette activité engendra donc d'abord quelques rivalités individuelles génératrices de confrontations spontanées. S'ensuivirent de petits concours locaux qui débouchèrent plus tard sur des compétitions d'autant plus soigneusement organisées et médiatisées qu'elles finirent par avoir un statut international.

Les premiers défis.
Du ski utile au ski d'agrément.
Dès que les populations de montagne se sédentarisèrent en s'installant dans des villages enneigés pendant de longs mois, elles se trouvèrent confrontées à des loisirs forcés qu'elles meublèrent tant bien que mal, avec, par exemple, des concours de glissades.
Lorsque commencèrent à fréquenter la montagne des "étrangers" munis de skis et avides de les expérimenter dans des excursions locales, les "gens du pays" se mirent en tête de les égaler, puis de les dépasser dans leur habileté à dévaler les pentes de leur domaine.
De l'émulation à la compétition.
Au fil des années, les manifestations sportives s'intensifient et s'institutionnalisent principalement à partir du premier concours international de ski de Montgenèvre en 1908 organisé par les militaires et le Club Alpin Français (voir dans le titre "les militaires").
Petit à petit, dans tous les massifs montagneux, les "mordus" du ski multiplient les concours qui, outre leur intérêt sportif, leur offrent l'occasion et le plaisir de rencontrer leurs émules d'autres régions, voire, plus tard, d'autres nations..
Le départ d'une course féminine en 1920.
Un défi, un spectacle, une affaire.
Les épreuves de ski se sont progressivement développées comprenant, outre le fond, le saut et la descente, le slalom (inventé par Zdarsky), puis, plus tard, le ski acrobatique et, enfin, le "surf " (voir dans le titre "les nouvelles glisses") et le "kilomètre lancé".
Cette internationalisation confortée par l'organisation (signée FIS) des Jeux Olympiques d'Hiver se répétant régulièrement en alternance avec les championnats du monde, nécessitent des montages financiers et des installations commerciales et techniques de plus en plus lourdes et complexes.
L'enjeu est de taille face à une médiatisation exponentielle qui ne saurait supporter aucune improvisation. Ces colossales manifestations génèrent des éclosions de super-champions désormais considérés et vénérés par le grand public comme des "vedettes".

page suivante