Ski Story Ski Story
  Retour à la page d'accueil Ski Story Ski Story Contact   Mediathèque   Anecdotes   Liens  
 
Ski Story > Médiathèque > Lire un document
 
 
VAL D´ISERE, ou l´histoire d´un petit village devenu station de ski
 
 
Réf. 10129a - le village
Réf. 10129a - le village
 
 
Il existe de nombreuses stations de sports d´hiver nées de l´initiative de pionniers. VAL D´ISERE n´est pas une station sans histoire et sans âme. Voici comment elle est devenue celle que l´on a pu appeler « la Mecque du ski ».

Il était, une fois, en 1920, un petit village niché au creux d´une vallée. Il vivait au rythme des saisons : ses habitants « hivernaient », engourdis sous la neige pendant huit mois de l´année. Ils profitaient de la courte période d´été pour « aller aux champs », pâturer leurs vaches et produire des fromages. Le reste de l´année se passait le plus souvent devant l´âtre à broder des ouvrages de dentelles et à se transmettre les récits ancestraux. Cette vie rude ne laissait que peu d´avenir aux jeunes et le village perdait peu à peu ses habitants.......C´est alors qu´apparut la mode des vacances aux « sports d´hiver » qui devait modifier le destin de nombreuses communes de montagne.

Val d´Isère sut alors profiter de plusieurs facteurs favorables.
Sa première chance fut que, dès 1930, son site fut considéré comme l´un des plus favorables à la pratique du ski : longue durée d´enneigement, bonne exposition des pentes, domaine très étendu.
Sa deuxième chance fut la construction de la route du col de l´Iseran inaugurée en 1937 par le président Albert LEBRUN. Elle eut pour effet d´ouvrir la vallée et de créer, en été, un courant de circulation entre la Tarentaise et l´Italie.
La troisième chance fut l´acharnement de quelques passionnés, tels que Charles DIEBOLD, ainsi que Monsieur et Madame Jacques MOUFLIER qui, soutenus par Monsieur Nicolas BAZILE (maire de cette époque) employèrent toute leur énergie pour faire du village de VAL D´ISERE, une station de renommée internationale.

Mais il ne suffit pas d´un coup de baguette magique pour mettre en place toute l´organisation et les infrastructures indispensable à l´existence et au développement d´une station de sports d´hiver. En effet, il fallut d´abord partir d´une situation cadastrale morcelée, d´une commune ne disposant ni d´eau, ni d´électricité et encore moins d´une route viable... Il fallut combattre à la fois toutes les rigueurs de l´altitude, du climat et de l´isolement... Il fallut compter avec les vieilles coutumes quelquefois rétrogrades et prévoir, à long terme, le développement de la station et de ses équipements.

C´est donc lors de l´après-guerre (1945) que VAL D´ISERE devint réellement opérationnelle et prête à accueillir des clients venus du monde entier. Les infrastructures étaient désormais suffisantes, des paysans étaient devenus hôteliers, commerçants ou moniteurs de ski... et le petit village s´était transformé en station de sports d´hiver tout en gardant ses hameaux et ses traditions.

Dès lors, les clients affluèrent et VAL D´ISERE bâtit peu à peu sa notoriété internationale grâce à son domaine skiable exceptionnel et à l´ambiance accueillante du village. Durant les années 80, sous l´impulsion de Monsieur André DEGOUEY (nouveau maire), VAL D´ISERE entreprend de « faire peau neuve » et le programme d´équipement s´intensifie en vue, entre autres, des Jeux Olympiques de 1992. Le centre de la station est totalement réorganisé, de nouvelles constructions voient le jour (mise en service du Funival) en 1988) et le réseau des pistes est complété et amélioré.

Aujourd´hui, VAL D´ISERE concentre toujours ses efforts sur le maintien de l´ambiance du village alliée à la qualité du domaine skiable et de ses équipements. En outre des « enfants du pays » lui apportent la gloire. Ce sont :
- Henri OREILLER, champion olympique de descente et de combiné à SAINT-MORITZ en 1948 (avant d´être champion de France automobile en 1959),
- Les soeurs Christine et Marielle GOITSCHEL, championnes olympiques de descente à INNSBRUCK en 1964, puis également médaillées à GRENOBLE en 1968,
- Jean-Claude KILLY, triple champion olympique à GRENOBLE en 1968.

Quelques dates :
* Hiver 1931-32 - première « saison » d´hiver :
- ouverture d´un hôtel (hôtel Parisien)
- création d´une première école de ski
* Hiver 1933-34 - création de l´école de ski de Charles DIEBOLD
* Hiver 1934-35 - création du Syndicat d´Initiative
* Hiver 1937-38 - création de la Société des téléphériques de VAL D´ISERE
- ouverture du téléski du « Rogoney »
- étude du plan d´urbanisme et début des travaux de pistes
* 1942 ouverture du téléphérique du Solaise
* 1952 ouverture du téléphérique de Bellevarde
* Février 1992 - Jeux Olympiques d´hiver avec les épreuves masculines se déroulant sur la face de Bellevarde.
* Décembre 2002 : mise en service de « l´Olympique » sur la face de Bellevarde, téléphérique débrayable avec cabines de 24 places assises.
 
 
Réf. 10129b - affiche et photo
Réf. 10129b - affiche et photo
 
 
 
 
Réf. 10129c - Jean-Claude Killy
Réf. 10129c - Jean-Claude Killy
 
 
 
 
Créé le : 14/02/04 / Mis à jour le 14/02/04